Depuis les World Series of Poker 2012 ont débuté, on assistait toujours à des matchs exceptionnels. Un petit résumé du 3 juin dernier est avancé  ci-dessous.

Depuis que le joueur professionnel Doyle Brunson a annoncé sa participation dans les tournois championnats, les amateurs du poker pouvaient s’attendre à des matchs époustouflants. Ce sera lors du match #2 que Cheong éliminera son adversaire, Hugo Lemaire, en seulement quelques heurs. Malgré cela, il fut éliminé par Aubin Cazals lors de la manche finale qui s’est achevé après quelques heurs. En ce qui concerne le #8, 30 finalistes se sont présentés mais après 13 heures de temps, ce sera Herbert Tapscott qui remportera le bracelet avec les 264.400$. Le tournoi #9 attirait 1696 joueurs dont certains joueurs ont dû quitter le match au jour 1b. Pour le second jour, 1 707 se sont inscrits et il n’en restait plus que 260 en fin de journée où l’on trouva Jonathan Duhamel et Michael Gabriel. D’un autre côté, 145 joueurs se sont inscrits pour le tournoi #10 pour essayer de remporter le bracelet. Continue Reading »

Après 25 ans d’attente en seven-card stud, Andy Bloch remporte enfin son premier bracelet. Voici le résumé du jeu du 02 juin 2012.

Parmi les trentaines qui ont joué dans le tournoi évènement #6, il ne restait plus que quatre, Lemaire contre Cheong et Mirzikinian en duel avec Cazals. En effet, cette reprise permet à Cheong de gagner dans le carré d’as. Après, il fut classé dans la troisième position et toute l’attention s’est tournée vers lui. Le jeu continua et ne touchera à sa fin que le lendemain.

L’évènement #7, est la plus intéressante de cette journée. Au début, David Williams était dans le premier rang, suivi par Bloch et Barry, on s’attendait alors que Vinh se fasse éliminer en 4ème place. Pourtant, après quelque temps d’échange des jetons entre les 3 premiers rangs, Williams s’est abattu. Par la suite, Stephane fut éliminé par Bloch. Ce dernier a su remporter  les 126 363$ et enfiler son premier bracelet. En effet, il a su profiter de son avantage, car dès le début de son duel avec Greinsteen il avait un privilège de 4 :1.

En ce qui concerne l’évènement # 8, la journée a débuté avec plus de 200 joueurs. Pourtant, il n’en restait plus que 20. Brunson était en 4ème place pendant la première journée. Malheureusement, il y avait un basculement dans cette seconde journée, car il fut éliminé en 82ème place par Hellmuth. Ce dernier a remporté 4 817$ en 45ème place.  Pourtant, il reste encore deux grands joueurs qui sont tous à la quête de leurs deuxièmes bracelets, dont Allen Bari en 2ème position, possédant 417 000 jetons, et en 3ème rang Gavin Griffin pourvu de 346 000 jetons.

Le jour 1A de l’événement # 9 a débuté avec 1700 joueurs dont on trouvera douze Québécois. Parmi ces douze il n’y avait qu’un seul rescapé. Jonathan Duhamel termine ayant 65 700 jetons au 15ème rang. En outre, le seul joueur qui a atteint le plafond de 100 000 jetons est Girgio Medici se situant en premier rang avec 105 100 jetons.

Les joueurs dans le Seven Card Stud ont repris l’action. Parmi eux, on trouva le Canadien Negreannu qui tenta son bracelet N°5 dans l’événement # 5. Voici un petit résumé de la journée DU (TENENO ETO LE DATE).

Toute l’attention avait tourné vers la table finale pendant le tournoi de Pot-Limit Hold’em à 1 500 $. Le Canadien Negreaunu était en quête de son cinquième bracelet. Il avait utilisé toutes ses stratégies pour atteindre son but mais a perdu en 6ème rang.  L’Américain Nick Jivkov continua d’insulter ses adversaires et Tommy Vedes fit tomber en 4ème rang. Par la suite, il élimina Aguiar au 3ème échelon.  Il continua le duel avec Pellegrino, avec une avance 3 : 1. Et vers la fin du matche, le 189 818 $ le mérite, il a réussi à dénicher son premier bracelet. Tandis que le vaincu empocha 117 199 $.

Dans la première manche du deuxième jour de l’événement # 6, les participants se sont retrouvés sur les tables de neuf joueurs, puis sur les tables de six joueurs dans la seconde. Le but dans cette journée était de départager les finalistes en heads-up. En effet, c’est un duel entre les joueurs ayant le plus de jetons et ceux ayant le moins. Les 31 survivants, y compris Joseph Cheong au 7ème manche, ont repris l’action le lendemain.

Les deux Québécois : Drolet, Duhamel et les 110 joueurs restants étaient de retour pour reprendre l’action de la deuxième journée de l’événement # 7. Malheureusement, Duhamel tomba et se plaça au 65ème rang. L’autre Québécois, Drolet a pu résister mais l’effort est insuffisant, il tomba au 36ème échelon et empocha les 2 685 $. Les neuf joueurs restants avaient obtenu la table finale.

Les 967 joueurs dans le tournoi Omaha Hi-low split 8 ont pris l’action. Le meneur du jeu était NiKolai Yakevenko suivi de Davis et Croker. Nergreanu et Brunson figurent aussi dans la liste,  respectivement en 8ème et 4ème rangs.

Après l’élimination des Québécois, l’attention a retourné vers l’évolution des joueurs féminins. De plus, deux autres tournois ont débuté ce jour. Voici un petit résumé de la journée du 31 Mai 2012.

C’est le final pour l’événement # 3. En effet, huit joueurs étaient de retour pour participer à cette phase ultime. Parmi eux, Annette Obrestad qui était en quête de son deuxième bracelet en carrière. Pourtant, elle n’a pas pu conquérir les grands joueurs et tomba en 8ème place lors de son duel avec Jason Koon. Ce dernier élimina quatre joueurs, puis il a rencontré  Leif Force pour le dernier duel. Le match a duré environ quatre niveaux. Vers la fin, Koon a été battu et empoche les 128 660 $. Par contre, Leif Force gagne les 207 708 $.

Parmi les 23 finalistes, quatre joueurs féminins participaient dans l’événement #4.  Trois d’entre elles ont atteint la table finale : Marsha Waggoner au 9ème rang, Bonnie Rossi au 8ème et  Xuan Liu au 6ème. Cette dernière était à la recherche de son premier bracelet disposait de l’avance en jetons. Par ailleurs, la somme méritante de 201 559 $ revient à Cory Zeidam. De plus, il avait déjà atteint la table finale de ce tournoi en 2011.

 

C’est la journée qui précède l’étape finale pour l’événement # 5. En effet, la table finale est désormais connue, car Bryan Pellegrino dispose un tapis de 790 000 jetons. Par contre, les experts encourageront Daniel Negreanu, en 6ème échelon avec un tapis de 212 000 jetons qui est en quête de son 5ème bracelet. Le prochain match aura lieu le lendemain, et le vainqueur décrochera 181 818 $.

 

C’est la première journée de la compétition pour l’événement # 6. 409 joueurs se sont inscrits y compris 2 Québécois qui sont tous éliminés durant cette première journée. Pour la deuxième journée, seul un groupe de 112 joueurs s’est qualifié. Le vainqueur décrochera 480 564 $.

 

L’événement # 7 a débuté ce jour avec 367 joueurs. Seuls les 110 joueurs participeront au prochain match. En effet, l’Américain Tony Cousineu domine le tournoi, car il dispose le double des jetons de ses adversaires. Le gagnant empochera 126 363 $.

L’événement # 5 est le seul tournois qui a débuté ce jour. Par ailleurs, la performance  des joueurs québécois et la participation des femmes chasseuses de bracelets attirent toujours l’attention.

La phase ultime de l’événement # 2 a commencé par 15 finalistes. Parmi eux, les trois grandes participant Vanessa Selbst, JP Kelly et Andrew Badecker atteignant la table finale très rapidement. Selbst en quête de son second bracelet a éliminé Michael Kaufman à la 7ème classe. Mais elle n’a pas pu tirer l’avantage en tant que meneuse de jeton. En effet, elle a continué en donnant une main pleine à son adversaire Hanks. Ceci signifie que la participation de Selbest est terminée et la victoire appartient à Hanks. En effet, Selbest fu élimé en 4ème échelon après Scdmidt. Après, c’est le grand duel de Bazeley et Hanks fut tout .Bezaley était sur le point de décrocher son premier bracelet. Mais Hanks a donné la petite pousse nécessaire avec AT contre T4. La somme méritante de 517 725$ et le bracelet appartient à Hanks. Quant à Bazaley, il a reçu 322 294 $.

L’événement # 3 a attiré l’attention. En effet, Philippe ou « Phil le Dingue » s’était qualifié au 4ème tour. Par contre, c’était une mauvaise journée pour les Québécois, car Boucher tomba dans le premier match du deuxième jour. Pour sa performance, la somme méritante de 3 395 $ lui revient. En ce qui concerne le vainqueur, il empochera 207 708 $.

La deuxième journée de l’événement # 4 est marquée par le retour des deux Québécois Aubin et Drolet. Pourtant, ils furent éliminés après une longue journée et ont perdu la place payante. Par contre, le plateau des finalistes était occupé par les femmes comme : Xuan Liu, ayant 330 500 jetons, Linda Johnson avec un tapis de 175 000 jetons, Marsha Waggoner disposnat d’un tapis de 77 500 jetons et enfin, Bonnie Rossi avec un tapis de 57 000 jetons. Le vainqueur touchera la cagnotte de 201 559 $.

L’évolution des joueurs Québécois dans le tournoi # 2 a attiré toute l’attention. Par contre, un nouveau tournoi attirant beaucoup de chasseur de bracelet a débuté ce jour. Voici le récapitulatif de la journée du 29 Mai 2012.

L’événement # 2 est marqué par le retour des 2 Québécois Jean Cloutier et Marc Aubin respectivement dans le 119ème et 140ème place. Leurs buts étaient de devenir les premiers boursiers québécois de l’édition 2012. Leurs missions sont accomplies, et ils sont classés dans le top 100 de ce tournoi. Jean Cloutier a reçu la somme de 7 204 $ en 63ème place, tandis que Marc Aubin tomba à la 77ème place et empoche une somme de 5 261 $. Ils ne restent plus que 15 joueurs. Jacob Bazeley, Ryan Schmidt possèdent plus d’un million de jetons. Suivi de JP Kelly au 4ème rang avec 721 000 jetons, puis Vanessa Selbst possédant 706 000 jetons au 5ème échelon, et enfin Andrew Badecker à la 13ème place avec 349 000 jetons. Le tournoi continuera le lendemain, et la cagnotte de 517 725 $ appartiendra au grand vainqueur.
317 joueurs ont repris le tournoi de heads-up mixte NLHE/PLO à 3 000 $. Ils avaient conquis les 3 rondes. Pourtant, seuls les 64 joueurs restants poursuivront le tournoi le lendemain. 4 Québécois avaient participé y compris Miguel Proulx, Erik Cajelais, Philippe Boucher, et Jonathan Duhamel. Ces deux derniers joueurs étant sélectionnés pour participer au 2ème tour. Malheureusement, seul Boucher put résister et a remporté les matchs de deuxième et troisième ronde. Les autres grands joueurs comme Justin Bonomo, Guillaume Darcourt, John Racener, Jason Koon sont également parmi les survivants de ce match. D’ailleurs, ils vont conquérir trois nouvelles rondes le lendemain et gagnant empochera 207 708 $.
L’événement # 4 ou le tournoi pour les chasseurs de bracelet est le tournoi de variante le moins populaire. Pourtant, 622 joueurs se sont inscrits pour tenter la somme de 201 559$.

Les tournois World Series Of Poker ont continué le lendemain de l’ouverture. Voici le résumé de la seconde journée.

732 joueurs se sont inscrits pour participer dans l’événement # 1. Après les 11 niveaux dans les matchs de dimanche soir, seuls les 46 survivaient, dont le leader était Chiab Saechao. Pourtant, Ty Stewart, le directeur Exécutif des WSOP, attire aussi l’intention, car il était inclus dans les 46 joueurs restants. Il a terminé le jeu avec 69 900 jetons. Il possède donc une grande chance d’atteindre la table finale et de gagner la somme 71 000 $.  En effet, l’industrie de Stewart est l’un des plus influents. Mais malheureusement, il tomba à la 19ème place et reçoit 2 223 $. 

Concernant le chipleader du jour 1, il a remporté le premier bracelet de ce tournoi, car il a adopté une très bonne stratégie. Après avoir joué dans le calme durant la première moitié de la journée, il a atteint la table finale en 8ème place. Puis, il a fait le dernier duel avec Baker. Ce dernier tomba avec 43 757 $, James Routos était en 3ème échelon avec 28 206 $. Par contre, Saechao repart avec un chèque de 70 859 $.

Les participants de l’événement # 2 étaient moins nombreux. En effet, 2 101 compétiteurs se sont inscrits. Parmi eux, il y avait une dizaine de Québécois comme Marc Aubin, Philippe « Phill le dingue » Boucher, Gylbert Drolet et plusieurs autres joueurs. Après 11 heures de jeu, il ne restait plus que 239 joueurs. Les 261 premiers auront les places payantes, 2 393 $ au minimum. Par ailleurs, Sadan Turker était le meneur du bal ayant  déjà 158 100 jetons. Il devance Turker ayant 155 900 jetons. Le vainqueur de l’événement empochera la cagnotte exceptionnelle de 517 725 $.

La 43ème édition du tournoi World Series Of Poker a débuté le 27 Mai de cette année. Toutes les compétitions se déroulent à Las Vegas. En effet, les grands joueurs et amateur mondial de poker se sont rencontrés chaque année. Au total, 61 événements étaient organisés et 61 bracelets seront décernés aux meilleurs joueurs. Par ailleurs, les événements seront retransmis par la chaine de sport américaine.

L’inscription et les satellites de qualification ont débuté vers 9h, heure locale. Puis, vers 12h, les championnats du monde de poker ont débuté le jeu avec le traditionnel tournoi des employés de casino. Comme d’habitude, les championnats participent à une série de tournoi, dont le droit d’entrée est de 500 $. Chaque vainqueur encaissera une somme méritante et les bracelets de champion WSOP.

En suite, le tournoi Main Event a commencé aussi. En effet, c’est la variante de poker la plus jouée au monde dont le droit d’entrée est de 10 000 $. Chaque année, elle reçoit toujours de nombreux participants, jusqu’à 9000. De plus, le vainqueur de ce tournoi sera le vrai champion de poker dans le monde. Le champion mondial de poker en 2011 est l’Allemand Pius Heinz. Il a fait le duel final avec Martin Staszko, le joueur professionnel d’origine Tchèque. En effet, pour cette année, le final de l’événement Main Event se déroulera le 28 au 30 Octobre pour des raisons télévisuelles.

Les tournois importants à ne pas ratés pour cette année sont l’événement # 3 dont le droit d’entrée est de 3 000 £, puis l’événement # 12, # 32, et # 61 dont le droit d’entrée sont tous 10 000 $, ensuite le tournois # 45 qui le deuxième plus important et enfin, le tournoi Big One fore one drop avec un droit d’entrée de 1 000 000 $.

Poker en FranceC’est au ministère des finances en 2009 qu’est né le projet de la législation du poker en France. Le ministre des finances Eric Woerth a en effet proposé que les jeux d’argents en ligne deviennent légaux en France. La réforme est passée en 2010 sous le nom D’ARJEL, Autorité de Régulation des Jeux En Ligne, enlevant ainsi à l’Etat le monopole des jeux d’argent.

Pourquoi ces jeux ont-ils été autorisés ? Et bien aujourd’hui et chaque année ce sont 9 milliards d’euros de chiffre d’affaire que régissent les différents sites agrées par l’ARJEL. Ce sont autant qui échappaient avant aux charges fiscales et autres taxes. De plus, des mesures de sécurité ont été prises pour empêcher certains abus comme le jeu des mineurs toujours interdit ou l’abus de jeu entrainant les dépendances et autres problèmes financiers. L’Etat exerce désormais un certain contrôle sur les salles et tient la barre sur les dérives des Français dans les salles de Poker en ligne.

En revanche, seuls les jeux de paris sportifs, hippiques et Poker ont été régulés, les autres jeux de casino comme la roulette ou les bandits manchots restent totalement interdits sur les plateformes de jeux en ligne. L’Etat prend une commission de 2% sur toutes les mises du Poker, de 15,5% sur les paris hippiques et 8,5% pour les paris sportifs.

Pour être en règles avec la loi, il faut obtenir le titre d’agrégation par l’ARJEL qui se débloque sous certaines conditions :
- Avoir un plafond pour les mises, les soldes joueurs et l’approvisionnement du compte joueur
- Indication du temps de jeu
- Indication de l’argent perdu
- Application des interdits de jeux.

Parmi les sites Français qui ont explosés depuis l’arrivée en France du Poker en 2010, on retrouve Betclic, Pokerstars, Bwin, ChiliPoker, BarrièrePoker, et autres enseignes désormais mondiales et légales en France.

2010 a marqué un tournant dans les jeux d’argent en France. En effet, l’autorisation des salles de Poker a permis une explosion du nombre de joueurs ainsi que la médiatisation de ces salles par les publicités notamment. C’est avec droit que les sites proposent désormais des sommes faramineuses et des tournois plus alléchants les uns que les autres, et 2010 a sans doute été l’année sacrée pour tous les joueurs adeptes du Poker en ligne.

Histoire poker

Les origines du Poker sont floues, mais on estime que le jeu « Poker » aurait environ 300 ans. Tiré d’anciens jeux de cartes comme le Poque, le Poker aurait été introduit par les anglais et américains dans les colonies, aux alentours de 1750. Mais le poker n’a pas été inventé de toutes pièces : il est important de noter que plusieurs jeux l’ont inspiré et qu’il est né de la fusion de ceux-ci.

Parmi ces jeux, le brelan et le poque en France datés de l’époque de Louis XI, le Primero en Espagne et en Italie, mais aussi le Ganjifa dans les Indes et le Pochen en Allemagne, jeu du XVIIe siècle. L’origine etymologique du Poker serait « To poke » en anglais qui se traduit « pousser » dans le sens inciter, ce qui se rapporte au Bluff.

Comme précédemment dit, c’est aux Etats Unis que se développe la pratique du poker. Les premiers témoignages historiques sont ceux de Mr Crowell, acteur anglais, qui décrit dans ses ouvrages des joueurs de cartes dans des saloons misant sur les combinaisons les plus fortes. Cet ancêtre du poker se serait joué à 20 cartes, avec 4 joueurs et 5 cartes chacun pour former une combinaison. Ce premier témoignage de 1829 se verra suivi en 1843 par celui d’un écrivain américain, John Green, qui décrira l’évolution des jeux de hasard et de carte lors des voyages qu’il fait en bateau sur le célèbre Mississippi. Historiquement, nous sommes en plein dans la « Conquête de L’ouest » et c’est avec assurance que John Green affirme que le poker est devenu une des figures du mythe américain. La pratique du Poker commence à se répandre notamment dans les Saloons et divers clubs qui deviennent les hauts lieux des jeux d’argent, avec la roulette.

Arrivée du Texas Hold’em

Wsop en 1970Les évolutions se feront au cours du temps puisqu’au début du XXe siècle nous retrouvons l’actuel jeu de 52 cartes. Les variantes sont également créées comme le Stud ou le Draw, et c’est encore après que le Hold’em sera importé en France, du fait des émigrations de la guerre de Sécession. La première trace officielle d’une partie de Texas Hold’em date de 1925. Plus tard en 1970 sont crées les WSOP, World Series of Poker, énorme tournoi avec des joueurs du monde entier se déroulant à Las Vegas. A ce propos et pour l’anecdote, le premier gagnant de ces WSOP fut un américain, Johnny Moss, et bien loin des millions de dollars de gain d’aujourd’hui, il ne remporta qu’une coupe.

Par la suite, de nombreux ouvrages ont été écris et du fait de l’explosion du Poker dans le monde, beaucoup de scientifiques se sont penchés sur la question des probabilités, et la connexion entre les mathématiques et le jeu de carte est apparue.

Émergence du poker en ligne

Poker en ligneDurant les années 90, Internet s’est démocratisé. Les plus ambitieux ont su profiter de cette nouvelle plateforme pour imposer le Poker sur la toile et on a vu dès 1998 des salles de poker en ligne. C’est PlanetPoker qui a lancé le concept mais qui a ensuite été repris par de très nombreuses enseignes de jeux d’argent comme Bwin, Betclic ou encore Pokerstars. On observe aussi dès les années 2000 la médiatisation des tournois à la télévision et le début du jeu amateur. Le Poker devient vite un jeu de société en famille et devient presque un culte puisque des joueurs amateurs peuvent désormais remporter des sommes énormes en jouant quelques euros seulement.

Au sujet d’internet, les chiffres d’affaire des salles de poker ont pour la plupart triplé depuis 2003 avec plus de 9 milliards par an. Cette somme folle pousse chaque jour les différentes rooms à proposer des tournois énormes pour satisfaire la demande en constante augmentation. Le rêve Poker est né d’un anglais, Chris MoneyMaker qui avec 40$ de mise, a gagné plus de 2,4 millions de dollars. La réelle explosion du poker en ligne date de 2007 avec une augmentation de 70% du nombre de joueurs sur les salles de Poker online et en 2010 par la réglementation ARJEL en France, on observe également une augmentation de 30% des joueurs Français sur les sites de jeux.

En clair, le Poker est un jeu ancien. Daté de plusieurs siècles, il s’est inspiré de nombreux autres jeux pour proposer un concept unique et séduisant. Progressivement répandu, il est aujourd’hui le jeu de carte le plus joué au monde, mais également le jeu de carte qui propose les plus gros gains et les plus gros tournois. Désormais implanté au sein des casinos et salles de jeux en ligne, c’est devenu un réel phénomène de société.

« Page précédentePage suivante »