Deels est né le 27 novembre 1955 à Beyrouth, au Liban. Enfant, il faisait montrer d’un esprit compétitif  développé, lors de ses passes temps durant les vacances avec sa très proche famille qui avait l’habitude de jouer au poker.

A 19 ans, Deels est inscrit dans un programme d’étude d’ingénieure mécanique à l’université d’Etat de Utah, aux USA. Et c’est durant ses études que la guerre civile éclate au Liban, l’isolant de tout contact, et des fonds de ses parents, pendant deux ans. Contraint de subvenir à sa propre vie, il joue au poker pour se faire suffisamment d’argent et créer un modeste bankroll à Reno. En débutant  par quelques parties à faibles enjeux pour acquérir une confiance et grossir son bagage, son carrière évolue très rapidement. Il est domicilié à Reno, mais fréquentait les casinos à travers les USA. Lui qui n’a jamais travaillé nulle par ailleurs qu’à une table de poker, Deeb a su développé un style de jeu propose, combinant l’agression à une approche psychologique de la table.

Kassem Freddy Deeb, son pseudonyme, a un certain don pour lire ses adversaires et jouer les gens tout autant que leurs cartes. Ce qui lui aura souvent apporté des sucés. Actuellement, Deels définit son style comme étant agressif et varié : «  je peux jouer très fantasque ou très serre : tout dépend de la table «  disait-il à Pokerlistings.com au WSOP 2006 «  je m’adapte aux gans qui jouent en face de moi » Ce n’est pas par hasard donc si à Frester al Lago ii en 204. Deels remporte 154 204$ pour sa première place dans l’épreuve de No Limit Hold’em à 2 000 $. Un résultat déclassé par un premier record de sa plus grosse place payée, un million de dollar dans l’Ultimate Poker Classic de Palm Beach en 2005.