Surnommé « Jésus » à cause de ces longs cheveux bruns et de sa barbe qui lui donne l’allure du Christ, Chris Ferguson à commencer le poker dans sa jeunesse. Né le 11 avril 1963 à Los Angeles, en Californie, Chris Philip Ferguson, de son vrai nom, est un joueur de poker professionnel américain.

Ayant une formation en mathématique, il est reconnu surtout pour sa capacité à calculer mentalement les probabilités d’avoir une telle, ou une autre carte durant le tournoi. Ce champion du monde WSOP 2000 a déclaré « Si vous pensez que les mathématiques ne sont pas utiles au poker, c’est que vous ne connaissez pas les bonnes math ». En effet, selon Chris Ferguson, plusieurs sous-parties sont identifiables dans la stratégie du poker mais on en distingue souvent deux principales. La première, les mathématiques du poker regroupe toutes les informations chiffrées qui mènent à votre prise de décision, soit, elles sont les côtés de probabilités, sont la notion d’expérience de gain, ou encore la gestion du bankroll, ou l’argent nécessaire pour jouer. La seconde concerne la psychologie du poker, qui vous servira à capter le système complexe que représente une partie de poker. Beaucoup de paramètres s’interconnectent entre eux, dont l’anticipation des actions de l’adversaire, votre capacité de mémorisation et d’observation, votre empathie, ou votre ingéniosité. L’essentiel de la psychologie du poker ne se résume pas à la lecture des mains de vos adversaires et à des bluffs hasardeux, c’est plutôt votre capacité de manipuler votre image, pour manipuler vos adversaires afin qua votre tapis grossisse à leurs dépens.

Cette stratégie a permis à Chris Ferguson, surnommé »jésus » de gagner plus de 8 000 000 $ et d’être : -Vainqueur de Main-Event des WSOP 2000, puis d’avoir cinq bracelet WSOP au total, puis en finale, il a eu trois anneaux des World Séries Of Poker Circuit.