Andy Black est né le 20 juillet 1965 à Belfast au Nord de l’Irlande. Actuellement, il réside à  Dublin. C’est un joueur de poker professionnel surnommé The Monk.

Andy Black est issu d’une famille fans de poker, car c’est sa propre mère qui lui a appris le jeu. En effet, elle a enseigné le poker dans le but de distraire son fils de la violence qui règne dans leur quartier. En outre, il a étudié le droit à l’université Trinity College de Dublin. Durant ses années d’études supérieures, il fait partie du club de Junior Common Room en faisant le tirage des cartes. Par ailleurs, le premier tournoi qui a marqué son existence dans le monde de poker était en 1997, lors du grand événement WSOP. En effet, il a rencontré le fameux Stu Ungar et deux autres joueurs qui sont tous des légendes du poker. Le grand Ungar a adopté une méthode très compétitive, car il réserve la confiance afin d’éliminer les jetons de Black. Ce dernier  était écrasé et avait perdu le jeu. Pourtant, Black a pu tirer une leçon permettant de mieux avancer dans le jeu. De plus, ses désirs de gagner dans les tournois augmentent.

En 1998, il est à nouveau de retour en force au tournoi WSOP dans le but de remporter la victoire. De plus, il est accompagné par une équipe de journalistes dans sa ville natale. Malheureusement, ils assistèrent à une grande défaite. Par la suite, Black a quitté complètement les tables de poker, et adopta une vie d’un vrai bouddhiste en Angleterre. Heureusement, Black revint au poker en 2004 avec beaucoup plus d’assurance sur sa passion. En outre, il était contant de sa décision et ses efforts, car il a remporté des victoires dans les tournois EPT. Puis en 2005, Black a atteint 5 places payantes dans le grand tournoi WSOP. Au total, ses gains en WSOP dépassent 2 189 351$ et ses palmarès de tournois excèdent les 4 100 000$.